« Il y a une seule Vendée par l’âme. La réalité de l’âme a constitué la Vendée. Un idéal commun nous anime tous.» LOUIS CHAIGNE

Saint Louis-Marie Grignion de Montfort, l’audace missionnaire

16,90 

Catégorie : Étiquette :

Description

Philippe-Marie AIRAUD
EN PRE-COMMANDE – Parution : 20 avril 2024
ISBN : 978-2-9588349-1-3
200 pages
14,5 x 19,5

Louis-Marie Grignion de Montfort (1673-1716), simple prêtre français canonisé en 1947, ne peut laisser personne indifférent. Ce breton, au tempérament de granit, a passé sa courte vie à sillonner les routes poussiéreuses de l’Ouest de la France pour annoncer l’amour de Jésus, la conversion, le retour aux promesses du baptême, tout en stigmatisant l’hypocrisie, la mondanité de son époque, et le manque de charité envers les pauvres. Si sa vie ressemble à un évangile du XVIIIe siècle : itinérance, miracles, enseignements, conversions de son auditoire, vexations et persécutions, retrait du monde au « désert » au sein d’un ermitage, regroupement autour de lui de femmes et d’hommes communiant au même feu évangélique, souffrance et épuisement avant de s’offrir à Dieu dans la mort, c’est que le « bon Père de Montfort » a eu à cœur chaque minute, de se configurer au Christ.

Quant à ses écrits, ils auront touché des générations de catholiques, jusqu’à un certain Karol Wojtyla, qui une fois devenu pape, fit le pèlerinage, un beau jour de 1996, jusqu’à son tombeau en terre vendéenne. Sa théologie christique, son amour de la Vierge Marie, la manière dont il organisait ses grandes missions par une expression de la foi belle et populaire en firent une des dernières incarnations de l’« école française de spiritualité », illustrée quelques décennies plus tôt par les Bérulle, les Ollier, et autre Vincent de Paul.
Cet ouvrage simple, clair nous permet de le suivre pas à pas. Le Père Philippe-Marie Airaud en plus de nous faire découvrir l’audace missionnaire et le caractère absolu de ce prêtre itinérant, nous plonge également dans son legs spirituel. Nous découvrons ainsi comment Montfort parlait de Dieu, son influence auprès des populations bas-poitevines, aunisiennes, nantaises, angevines, normandes et bretonnes. Des régions qui resteront plus tard des bastions de la foi, prêtes à défendre leurs convictions et leurs prêtres face à la déchristianisation révolutionnaire.

Informations complémentaires

Poids 0,300 kg